E-commerce en Tunisie…………. Bien Réussir l'impossible!

Formation & Expertise en E-commmerce

Vendre sur Internet en Tunisie.

Le paiement électronique : c’est quoi exactement ?

Le paiement électronique : c’est quoi exactement ?

Comme on a vu dans un ancien  post sur le commerce électronique en Tunisie, la phase de paiement est  très sensible et critique ; elle est assurée  par la solution de l’intermédiaire de payement  utilisée et choisie par le commerçant dans son  site de vente. Pour les intermédiaires de payement il y des milliers dans  le monde mais principalement on peut les classer sous deux grandes catégories:

  • Les solutions bancaires ou « TPEV » (Terminal de Paiement Electronique Virtuel) comme Sogenactif, PostActif, CyberMut et SPS-SMT en Tunisie

C’est une solution basée sur un contrat  entre la commerçant  et sa banque ; appelé généralement contrat VAD ( Vente à distance); étalant le numéro du compte bancaire du commerçant  qui sera crédité d’un montant X chaque fois qu’il y aura  une transaction sur son site e-commerce ;

Differents critères font la différence entre ces différentes solutions comme le coût de la solution , la commission appliquée par la banque sur chaque transaction , la fiabilité , la sécurité , la disponibilité de solution et  la qualité du support fourni au commerçant.

  •  les intermédiaires utilisant le principe de  monnaie virtuelle comme pour les grands intermédiaires de paiement internationaux : PayPal, PayCash  Moneybookers..

Ces solutions n’exigent pas obligatoirement que le commerçant ait une banque pour vendre sur son site ni un contrat avec une banque comme dans le premier cas.

Dans ce cas,  l’intermédiaire remplace le rôle de la banque dans le processus de paiement. Il assure aussi les montants des transactions validées sur le site e-marchand. Ces montants qui sont alloués dans un compte virtuel créé pour le commerçant lors de son inscription.

Après  le commerçant a le choix de transférer son solde  vers une(s) banque(s) de son choix, il y a même des intermédiaires comme Alertpay qui offrent en toute simplicité des cartes Master CARD ou Visa grâce à  lesquelles on peut retirer de l’argent depuis les distributeurs automatiques de billets , payer ou même transférer de l’argent vers d’autre compte tout cela en rappelant toujours sans avoir aucun compte bancaire classique comme on le connait tous  avec RIB IBAN et pièce d’identité …

Ces solutions diffèrent entre eux  par plusieurs critères comme les frais de  la solution fixes et variables, la sécurité  et la notoriété, l’exemple de  Paypal qui est devenu une référence mondiale dans ce domaine; Le sujet des intermédiaires de payement est assez vaste et compliqué et même il y a des solutions mixtes ou hétérogènes ou la limite entre le virtuel et le physique n’est plus simple a définir.

Revenons à  Notre Tunisie ça ne sera pas aussi compliqué (et malheureusement d’ailleurs) car si on veut cerner les acteurs intermédiaires de payement,  il n’y a que la  première catégorie du contrat de vente à distance et cette catégorie ne contient que deux intermédiaires;  ils sont deux mais tellement il y à des choses à dire sur tous les aspects ,  il faudra  des dizaines d’articles pour les expliquer cas par cas ; Ce sera le sujet du prochain post.

A suivre ….

E-commerce VS E-Administration !

 E-commerce OU BIEN  E-Administration ?

Il y a parfois une confusion entre ou l’E-Administration et l’e-commerce qui sont deux types différents du E-Business ; Les services e-administration ont été multipliés rapidement en Tunisie comme l’exemple des inscriptions universitaires rendues obligatoires par Internet, la télé-déclaration fiscale ou celle du CNSS, ou autre  mais ces derniers services restent du type B To A (Business To Administration, noté B2A).

Mais comme le B2A emploient souvent les mêmes mécanismes et moyens que le e-commerce on assimile parfois le B2A au E-commerce mais gardons bien en tête qu’ils sont différents car  l’e-commerce, c’est principalement l’achat de biens ou de services et surtout pour les loisirs via des sites marchands.

D’autre part il est très important d’encourager les E-Inscriptions, les Télé-déclarations afin d’instaurer la culture de E-Payement chez notre tunisien et gagner ainsi  un terrain de confiance pour les transactions sur Internet ; mais on même temps comme le commerce traditionnel c’est un choix  il faut aussi donner la même image au E-commerce : c’est un choix aussi  est pas une obligation ; nous devons bien travailler cette image de choix tout en laissant e-administration pour encourager et inciter aux réflexes de e-payement du Tunisien sur Internet .